Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine en hausse, porté par la faiblesse du dollar

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en nette hausse jeudi à New York, soutenus par un dollar faible et des perspectives de baisse de la production mondiale.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a pris 98 cents à 46,32 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre, a également progressé, de 82 cents à 47,65 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

"La faiblesse du dollar depuis hier et une Réserve fédérale (Fed) qui a abaissé ses perspectives de hausse des taux ont soutenu les cours hier et je pense que c'est toujours le cas", a expliqué Jason Schencker de Prestige Economics.

Mercredi, le Comité monétaire de la Fed (FOMC) a laissé ses taux inchangés et s'il a reconnu que les arguments en faveur d'un resserrement monétaire se sont "renforcés", ses membres ne prévoient plus qu'une hausse cette année contre deux auparavant.

Cela a affaibli le billet vert et comme les échanges sur le marché du brut se font en dollar, les investisseurs utilisant d'autres devises profitent de ce gain de pouvoir d'achat pour acquérir des barils.


- Limitation de la production

"En plus de cela, je pense que les investisseurs ont voulu limiter leurs risques avant la réunion de l'OPEP", l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, a indiqué Oliver Sloup.

Une réunion informelle entre les principaux pays producteurs de pétrole doit se tenir la semaine prochaine à Alger en marge du Forum de l'Energie.

La Russie, non-membre de l'OPEP mais qui pourrait se joindre à un accord, a indiqué jeudi qu'une éventuelle réduction de 5% de sa production de pétrole pour soutenir les prix était "réaliste", ce qui alimente les chances de succès de la réunion.

"Une grève dans le secteur en Norvège a également soutenu la hausse des cours", a ajouté Dorian Lucas, analyste chez Inenco.

Le pétrole a donc poursuivi jeudi sa progression entamée la veille avec la baisse inattendue des réserves de brut aux Etats-Unis.

Selon les chiffres officiels du département de l'Energie (DoE) publiés mercredi, les réserves commerciales américaines de brut ont diminué pour la troisième semaine consécutive, de 6,2 millions de barils, lors de la semaine achevée le 16 septembre.

Egalement aux Etats-Unis, l'oléoduc Colonial numéro 1, qui avait été partiellement arrêté suite à une fuite détectée le 9 septembre, a été remis en service, mais il faudra plusieurs jours pour que l'approvisionnement en produits raffinés revienne à la normale, a indiqué l'entreprise Colonial Pipeline dans un communiqué mercredi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole termine en hausse, porté par la faiblesse du dollar

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite