Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le marché pas totalement rééquilibré fin 2016, risque d'un contre-choc

prix du petrole ParisParis: Le marché pétrolier, actuellement surabondant, ne devrait pas avoir totalement retrouvé son équilibre à la fin de l'année, a estimé mercredi le PDG de Total, tout en mettant en garde contre un contre-choc à moyen terme.
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) avait estimé, dans son dernier rapport mensuel, que le marché pétrolier était résolument en voie de rééquilibrage, grâce à une diminution de l'offre en provenance des pays hors OPEP (dont les Etats-Unis) et à une croissance de la demande mondiale estimée à 1,2 million de barils par jour (mbj) en 2016.

Elle avait prévenu qu'un éventuel changement dans ses estimations de consommation interviendrait plus probablement à la hausse qu'à la baisse.

On a une demande qui a rebondi. Cette année, les experts disent qu'elle sera de +1,2 (mbj). Moi, mes équipes me disent plutôt +1,4, c'est-à-dire qu'elle restera forte, donc ça veut dire que le marché se rééquilibre, a déclaré Patrick Pouyanné lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques du Sénat.

Il ne sera pas totalement rééquilibré à la fin de l'année (...) mais ça soutient quelque part une reprise du prix, a-t-il ajouté. Mais je ne vais pas vous dire quelle va être le prix du pétrole demain, j'en suis incapable. Je ne suis pas sûr qu'il monte, il va peut-être redescendre aussi vite qu'il est monté, a-t-il nuancé.

Les cours du pétrole sont sur une courbe ascendante depuis les points bas atteints en janvier, flirtant désormais avec la barre des 50 dollars le baril, en raison d'une baisse de la production américaine et des incendies de forêts qui ralentissent la production au Canada.

Mais le PDG de Total a mis en garde: le déclin naturel des gisements, qui entraîne une baisse de la production mondiale de 5% en moyenne chaque année, risque de ne pas être compensé par les sous-investissements des compagnies pétrolière, ce qui est susceptible de causer un contre-choc pétrolier.

En raison de la chute du prix du brut observée depuis mi-2014, les groupes du secteur ont en effet drastiquement réduit leur investissements, annulant ou reportant des projets qui auraient permis d'alimenter la production après 2018.

On arrête de lancer beaucoup de nouveaux projets. C'est une industrie qui investissait 700 milliards de dollars en 2014, qui va en investir cette année 400 milliards, c'est quand même une forte chute, a relevé M. Pouyanné.

Ca veut dire qu'on ne prépare pas la production dont on a besoin pour les années 2019-20. Au rythme où on va, il y aura un manque d'offre dans les années 2019-20 et donc un contre-choc, a-t-il ajouté, estimant qu'il pourrait manquer environ 5 mbj à cet horizon.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le marché pas totalement rééquilibré fin 2016, risque d'un contre-choc

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite