Menu
RSS
A+ A A-

CGG: la chute du pétrole continue de peser sur les résultats trimestriels

prix du petrole ParisParis: Le groupe français de services parapétroliers CGG a dit mardi continuer à anticiper un marché "très détérioré" en 2016 après avoir vu ses résultats fortement baisser au premier trimestre en raison de conditions de marché "extrêmement difficiles" liées à la chute des prix de l'or noir.
La perte nette de CGG a plus que doublé sur les trois premiers mois de l'année, passant de 55 à 130 millions de dollars. Le résultat opérationnel est tombé dans le rouge, affichant une perte de 81 millions de dollars (contre un bénéfice de 18 millions un an plus tôt), pour un chiffre d'affaires en recul de 45% à 313 millions de dollars.

"Nous avons opéré ce trimestre dans des conditions de marché extrêmement difficiles. Nos clients ont encore intensifié leur adaptation à un environnement de prix du pétrole très défavorable, avec la poursuite d'importants programmes de réduction de leurs investissements et de leurs effectifs, ce qui a fortement pesé sur nos activités", a commenté le directeur général de CGG, Jean-Georges Malcor, dans un communiqué.

Le marché devrait rester "très détérioré" sur l'ensemble de l'année, mais le dirigeant a dit s'attendre à bénéficier "à compter du deuxième semestre" des effets du plan de transformation, qui prévoit une réduction drastique des coûts, des investissements et de l'exposition aux activités très cycliques de la division marine.

L'objectif est de se concentrer sur les missions à très fort contenu technologique et sur la génération de flux de trésorerie, afin d'évoluer d'une société d'acquisition sismique vers un groupe intégré dans les géosciences.

CGG a ainsi confirmé viser une dette nette inférieure à 2,4 milliards de dollars fin 2016, contre 2,5 milliards un an plus tôt.

(c) AFP

Commenter CGG: la chute du pétrole continue de peser sur les résultats trimestriels

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite