Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil: recul moins fort que prévu des bénéfices 1T

prix du petrole New YorkNew York: Les bénéfices du géant pétrolier ExxonMobil ont plongé moins que prévu au premier trimestre, du fait d'une forte réduction de ses investissements pour faire face à la chute des prix des hydrocarbures.
Le résultat net trimestriel a chuté de 63,3% à 1,81 milliard de dollars, soit un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 43 cents contre 31 cents attendus en moyenne par les marchés.

ExxonMobil avait gagné 4,94 milliards de dollars au premier trimestre 2015 et 9,1 milliards lors des trois premiers mois de 2014.

Mais depuis, les cours de l'or noir ont dévissé de plus de 60% au point de tomber même aux alentours de 27 dollars le baril en février, avant de remonter pour se stabiliser actuellement à 46 dollars en moyenne. Des espoirs d'un gel de la production des principaux pays exportateurs d'or noir et un léger coup de mou du dollar font espérer qu'ils vont rester à ce niveau pendant quelque temps.

Malgré une baisse de 28% à 48,7 milliards de dollars, le chiffre d'affaires trimestriel d'ExxonMobil est également supérieur aux attentes (48,14 milliards).

A Wall Street, l'action gagnait 0,92% à 88,84 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance.

ExxonMobil, qui a perdu cette semaine son triple A auprès de l'agence de notation Standard & Poor's, taille dans ses coûts pour préserver sa rentabilité.

L'enveloppe affectée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers a diminué de 33,4% sur la période à 5,13 milliards de dollars.

C'est davantage que ce qu'avait annoncé jusqu'à présent le groupe texan: En mars, il disait n'envisager réduire ces ressources que de 25% cette année à 23 milliards de dollars.

La production de pétrole et de gaz a néanmoins augmenté de 1,8%, à 4,3 millions de barils équivalent pétrole par jour, grâce à de nouveaux puits.

L'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) a essuyé une perte de 76 millions de dollars, principalement à cause des Etats-Unis dont les pertes se sont fortement creusées.

ExxonMobil a pu compter sur son modèle économique qui le place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations à essence notamment.

Les activités de raffinage (aval) ont enregistré un bénéfice de 906 millions de dollars, en baisse de 45,6%, 2015, tandis que le résultat net de la chimie est de 1,4 milliard de dollars en hausse de 42,6%.

Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui bénéficie aux raffineurs.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil: recul moins fort que prévu des bénéfices 1T

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Avenir incertain pour ExxonMobil, optimisme pour Chevron

vendredi 28 octobre 2016

New York: Les résultats du troisième trimestre des deux géants pétroliers américains ExxonMobil et Chevron montrent vendredi que le plongeon depuis 2014 des prix du pétrole continue d'affecter la rentabilité des entreprises énergétiques.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite