Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en légère hausse à New York, la spéculation régnant

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse mardi à New York dans un marché qui, sans actualité marquante, continuait à spéculer sur l'éventualité d'un accord ambitieux de stabilisation de l'offre.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mai prenait neuf cents à 40,45 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Après avoir bondi juste avant le week-end, les cours du pétrole poursuivent ainsi un bon début de semaine, alors que les actualités, dont l'annonce lundi par l'Irak d'une accélération de sa production en mars, ne semblent guère justifier cette bonne disposition dans un contexte de surabondance persistante.

"Je n'ai pas noté grand chose", a reconnu Kyle Cooper d'IAF Advisors. "Hier, l'actualité était globalement défavorable, mais le marché l'a négligée."

Même si M. Cooper estimait que les cours avaient pu un peu être soutenus par de récents dysfonctionnements de l'oléoduc de Keystone entre les Etats-Unis et le Canada, de nature à provoquer une baisse hebdomadaire des réserves américaines de brut, les observateurs s'accordent à dire que le marché prend surtout position dans la perspective d'une réunion dimanche au Qatar entre une quinzaine de grands pays producteurs.

Ce sommet réunira notamment l'Arabie saoudite, membre dominant de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), et la Russie, gros producteur extérieur au cartel, qui avaient conclu en février un accord de gel de la production, que les investisseurs aimeraient désormais voir étendu à tous les participants.

Les cours sont soutenus par "l'espérance que les producteurs se mettent d'accord dimanche à Doha pour plafonner leur production", ont reconnu dans une note les experts de Commerzbank.

Même un rapport de Goldman Sachs soulignant qu'un gel de la production à l'occasion de la rencontre entre pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et hors OPEP le 17 avril "n'accélérera pas le rééquilibrage du marché" n'a pas été suffisant pour éroder la confiance du marché.

"Néanmoins (...) il y a désormais un risque considérable que le marché se replie si l'issue de la réunion de Doha se révèle décevante", ont conclu les experts de Commerzbank.

Ils relativisaient aussi des estimations favorables du département américain de l'Energie (DoE), pour qui la production de pétrole de schiste devrait continuer à baisser aux Etats-Unis, estimant que ces chiffres ne témoignaient que d'un déclin "horriblement lent".

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en légère hausse à New York, la spéculation régnant

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite