Menu
RSS
A+ A A-

Shell/BG: suppression prévue de 2.800 postes dans le futur groupe fusionné

prix du petrole LondresLondres: Le rachat du producteur britannique d'hydrocarbures BG Group par Royal Dutch Shell devrait se traduire par environ 2.800 suppressions de postes dans le futur groupe fusionné, soit 3% des effectifs totaux, a indiqué lundi Shell.
Le groupe anglo-néerlandais a détaillé ses projets de restructuration juste après avoir obtenu de la Chine le dernier feu vert réglementaire pour la fusion qui doit être finalisée en début d'année prochaine après l'approbation des actionnaires.

Cela s'ajoute aux 7.500 suppressions d'emplois déjà annoncées parmi les employés de Shell et ses sous-traitants directs pour faire face à la baisse des cours du pétrole.

Shell explique que ces mesures supplémentaires seront nécessaires pour atteindre l'objectif de 3,5 milliards de dollars de synergies avant impôt espérées du rapprochement des deux entreprises.

Concrètement, l'activité de BG Group devrait être absorbée par Shell. La consolidation des bureaux sera mise en oeuvre là où ce sera jugé pratique à travers le monde, explique le géant pétrolier, qui est basé à La Haye et à Londres.

Shell précise encore vouloir se pencher l'an prochain sur une rationalisation de l'implantation de ses bureaux aux Royaume-Uni.

jmi/acd/spi

ROYAL DUTCH SHELL PLC



(c) AFP

Commenter Shell/BG: suppression prévue de 2.800 postes dans le futur groupe fusionné

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


La Compagnie pétrolière Shell

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en Iran

mercredi 07 décembre 2016

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et gazier, a annoncé à l'AFP un responsable du ministère iranien du Pétrole.


- Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite