Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse dans un marché inquiet du dollar et de la Chine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi à New York, le recul symbolique du nombre de puits en activité aux Etats-Unis ne suffisant pas à contrebalancer l'impact d'un regain du dollar et d'inquiétudes à propos de l'économie chinoise.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu 78 cents à 44,60 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), annulant totalement la petite hausse de la veille et signant une deuxième semaine de suite de repli.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a cédé 9 cents à 47,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

La société de services pétroliers Baker Hughes a annoncé vendredi qu'il y avait un puits de pétrole en activité de moins cette semaine que la semaine dernière aux Etats-Unis.

"Cela fait huit semaines de suite que le nombre de puits décline, cela montre que le marché se contracte, mais pas autant qu'on le pensait, et comme la production est restée stable (aux Etats-Unis) la semaine du 16 octobre, les investisseurs ont trouvé que cela constituait une pression à la baisse" des cours, a expliqué Phil Flynn, chez Price Futures Group.

Par ailleurs, le pétrole a réagi comme d'autres matières premières, "grimpant dans un premier temps du fait de la perspective d'une amélioration de la demande chinoise après la baisse du taux directeur de la banque centrale chinoise (PBOC)", expliquait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

Mais le marché s'est rapidement retourné, "quand il s'est rendu compte que les cinq précédentes baisses de taux n'avaient pas fonctionné et que cette action servait seulement à prouver que l'économie chinoise était à la peine", poursuivait M. Lawler.

Le marché du pétrole est très sensible à la conjoncture de la deuxième économie mondiale, craignant qu'un ralentissement pèse sur la demande alors que le marché souffre d'une surabondance de l'offre qu'il peine à résorber.

Par ailleurs, la baisse de taux chinoise, tout comme l'indication jeudi que la Banque centrale européenne pourrait également relâcher sa politique monétaire en décembre, contribuent à faire monter le dollar.

Or, comme les échanges en pétrole sont libellés en dollars, tout renforcement du billet vert tend à pénaliser les acheteurs munis d'autres devises.

Enfin les investisseurs surveillaient l'ouragan Patricia, le plus fort jamai,s enregistré en Amérique, qui menaçait la côte pacifique du Mexique.

"Il y a une chance que la tempête traverse le pays durant le weekend et atteigne le Golfe du Mexique en début de semaine, endommageant potentiellement les infrastructures pétrolières", a noté Matt Smith, chez ClipperData.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en baisse dans un marché inquiet du dollar et de la Chine

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite