Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rechute à l'ouverture à New York, dans un marché très incertain

  • Écrit par Cours du baril
prix du petrole New YorkNew York: Au lendemain d'une nette hausse, les cours du pétrole se repliaient mardi à l'ouverture à New York, dans un marché dominé par l'incertitude sur les chances d'un éventuel rééquilibrage entre la demande et une offre toujours excessive.
Vers 13H05 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 1,37 dollar à 45,31 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir pris deux dollars lundi.


"Le marché évolue en dents de scie car il y a beaucoup d'incertitudes", a résumé James Williams, de WTRG Economics. "Je ne pense pas qu'il y ait un consensus sur la direction qu'il doit prendre."


Les cours, qui étaient tombés pendant l'été sous les 40 dollars le baril à New York, à leur plus bas niveau depuis plus de six ans, se sont un peu repris et évoluent depuis le début septembre autour de 45 dollars.


"En regardant les positions des investisseurs, on voit qu'ils sont un peu plus optimistes qu'il y a une ou deux semaines, mais la situation d'ensemble n'a pas changé et reste défavorable" aux cours, a jugé M. Williams. "On suit l'actualité, et on choisit l'information que l'on veut, selon que l'on croit à une hausse ou une baisse du marché pétrolier... Mais c'est un marché sans vraie direction."


De fait, mardi, l'actualité pétrolière fournissait peu d'éléments cruciaux aux investisseurs, qui attendait surtout les chiffres hebdomadaires sur l'état des réserves pétrolières américaines.


La fédération American Petroleum Institute (API) publiera ses estimations mardi après la clôture, et, surtout, le Département de l'Energie (DoE), ses chiffres officiels mercredi.


Tout en reconnaissant que l'espoir d'une baisse durable de la production américaine avait récemment soutenu les cours, les analystes de Commerzbank rappelaient que les réserves de brut restaient nettement plus élevées que la normale aux Etats-Unis, de près de cent millions de barils.


"En d'autres termes, il va leur falloir un moment pour retomber à la normale malgré la baisse de la production américaine", qui se confirme depuis la fin août, ont-ils prévenu.


Enfin, les marchés surveilleront également la publication d'un indice sur l'activité industrielle chinoise mercredi, qui "pourrait attirer d'avantage l'attention des marchés après l'annonce de la Réserve fédérale (Fed) la semaine dernière", a annoncé Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.


La banque centrale américaine a décidé de ne pas relever ses taux, notamment sur fond d'inquiétudes sur la croissance en Chine, deuxième consommateur mondial de pétrole.


(c) AFP


Commenter Le pétrole rechute à l'ouverture à New York, dans un marché très incertain

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite