Menu
RSS
A+ A A-

Léger rebond du pétrole, sans enthousiasme après les stocks aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont légèrement monté mercredi à New York, au lendemain d'une chute à leur plus bas niveau depuis 2009 et sans beaucoup de conviction face aux chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a pris 22 cents à 43,30 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et restait à seulement quelques cents de ses plus bas niveaux depuis mars 2009.

A Londres, le cours du baril de Brent, référence européenne du brut, a gagné 48 cents à 49,66 dollars, également pour livraison en septembre.

La hausse d'aujourd'hui est assez logique vu qu'on était tombé très bas, a jugé Kyle Cooper d'IAF Advisors. On est de retour dans le vert, ce qui est vaguement bon signe, mais dans l'ensemble, le rebond reste timide.

Les cours, qui avaient tenté de se stabiliser autour de 60 dollars pendant le printemps, ont rechuté à partir du début juillet face à une offre toujours pléthorique et à des inquiétudes de plus en plus pressantes sur la demande.

Mercredi, les chiffres du Département de l'Energie (DoE) sur l'état des réserves et de la production américaine, n'ont guère soulagé le marché.

Les réserves de brut ont certes reculé de 1,7 million de barils la semaine dernière, mais la baisse a été significativement moins imposante que celle de la semaine précédente (4,4 millions de barils) et moins importante que les estimations des analystes, ont noté les experts de Capital Economics.

Pour le reste, les chiffres étaient mitigés entre, d'un côté, un net recul de la production et une baisse supérieure aux attentes des réserves d'essence, et de l'autre, une hausse plus forte que prévu des stocks de produits distillés.

- Série de rapports

La préoccupation dominante, cela va rester les conséquences de la dévaluation en Chine sur le marché des matières premières, avait estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, avant la publication des chiffres du DoE, finalement vite digérés.

Les autorités chinoises ont fait tanguer les marchés du pétrole et des autres matières premières en abaissant mardi par surprise le taux de référence du yuan, ce qui est de nature à décourager les exportations vers la Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir, avant d'enchaîner mercredi par une nouvelle dévaluation, tout aussi inattendue.

Parmi les rares éléments encourageants sur le marché, l'Energy Information Administration (EIA, une antenne du DoE) a dit s'attendre à un déclin de la production de pétrole de schiste en septembre dans un rapport mensuel séparé de ses chiffres hebdomadaires sur les stocks, a rapporté M. Lipow.

En plus du rapport de l'EIA, le marché réagit aussi favorablement à un rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie, a jugé Ole Hansen, de Saxo Bank.

L'AIE, une agence basée à Paris et liée à l'Organisation de coopération et de développement économiques, a estimé, dans un rapport semblable à celui de l'EIA, que la croissance de la demande de pétrole se poursuivra en 2015, à son plus haut rythme depuis cinq ans.

Toutefois, ce rapport souligne qu'un +surplus d'offre devrait persister en 2016+, face à une nouvelle hausse de réserves déjà sans précédent, a nuancé Tim Evans de Citi. Cela reste la conclusion, même s'il y a des évolutions encourageantes dans le rapport.
(c) AFP

Commenter Léger rebond du pétrole, sans enthousiasme après les stocks aux USA

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite