Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en légère baisse à New York après une séance incertaine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse jeudi à New York, à l'issue d'une séance pendant laquelle ils ont oscillé autour de l'équilibre, sans beaucoup d'actualité spécifique.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a perdu 27 cents à 48,52 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après deux séances consécutives de hausse.

Le marché n'est pas arrivé à se décider pour une tendance pendant l'essentiel de la séance, les prix s'orientant tour à tour dans le rouge et le vert, avant de partir plus nettement en baisse lors de la dernière demi-heure d'échanges.

Il n'y a pas d'actualité marquante pour le marché aujourd'hui, a résumé Mike Lynch, de Strategic Energy & Economic Research. Les actualités ont été mitigées, et rien ne s'est vraiment distingué.

Encore marqué en début de séance, le relatif optimisme de mercredi, né de l'annonce d'une baisse inattendue des stocks de brut et d'un déclin de la production aux Etats-Unis, a vite semblé se dissiper.

Le marché se met surtout à évoluer plus tranquillement, en se consolidant de façon un peu irrégulière pour se sortir d'une période de forte baisse, dans l'attente d'actualités plus fraiches, a renchéri Tim Evans, de Citi.

Les cours du pétrole rechutent depuis le début juillet, après s'être stabilisés au cours du printemps autour de 60 dollars le baril à New York. Passé la semaine dernière sous les 50 dollars, ils ne parviennent pas à redépasser ce seuil.

Parmi les rares informations pétrolières du jour, Abdallah El-Badri, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a écarté jeudi une baisse du plafond de production du cartel, qui l'avait maintenu en l'état en juin.

L'objectif collectif de production de l'Opep est fixé depuis près de quatre ans à 30 millions de barils par jour, soit près du tiers du pétrole brut extrait quotidiennement dans le monde, et beaucoup d'observateurs jugent que ce niveau a contribué à faire baisser les prix de moitié depuis juin 2014.

Toutefois, M. El-Badri a aussi déclaré que les prix du pétrole pourraient éventuellement rebondir et devraient se stabiliser à la fin de l'année et en 2016, un optimisme qui eu tendance à soutenir le marché, ont noté les analystes de PVM.

jdy/jld/cab

CITIGROUP



(c) AFP


Commenter Le pétrole finit en légère baisse à New York après une séance incertaine

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite