Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole hésite après les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole oscillaient mollement autour de l'équilibre jeudi en cours d'échanges européens, le marché ayant digéré un rapport mitigé sur les stocks américains de pétrole faisant état d'une nouvelle hausse des réserves d'essence alors que les raffineries américaines augmentent leurs cadences.
Vers 10H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 63,69 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 20 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 16 cents à 60,11 dollars.

Le Département américain de l'Énergie (DoE) a fait état mercredi d'une baisse des réserves de brut de 4,9 millions de barils la semaine dernière, alors que les analystes interrogés par Bloomberg News n'attendaient qu'un déclin de deux millions.

Mais les marchés se sont concentrés sur les niveaux des réserves d'essence dans le pays, alors que la demande pour ce carburant augmente pour la saison des grands déplacements automobiles estivaux.

Les stocks d'essence, qui avaient déjà nettement augmenté la semaine précédente, ont ainsi progressé de 700.000 barils alors que les analystes s'attendaient à ce qu'ils restent stables.

Cette augmentation ne reflète cependant pas une demande morose d'essence aux États-Unis, celle-ci ayant fortement augmenté la semaine dernière par rapport à la même période l'année précédente selon les analystes de Commerzbank, mais une accélération des cadences des raffineries aux États-Unis.

Sur le plan géopolitique, le marathon diplomatique international pour un accord avec l'Iran, gros producteur de pétrole, est entré dans sa dernière ligne droite, avant l'expiration dimanche du délai pour la conclusion de ce texte.

Une fois le rapport américain digéré les négociations entre l'Iran et les grandes puissances vont devenir le seul point d'intérêt des marchés, et je doute qu'un accord soit déjà intégré dans les prix du pétrole à ce stade ce qui laisse la porte ouverte au risque baissier, notait Ole Hansen de Saxo Bank.

Le groupe 5+1 (Chine, États-Unis, France, le Royaume-Uni, Russie et Allemagne) tente d'achever ces jours-ci 20 mois de discussions intensives avec la République islamique pour un accord garantissant qu'elle ne se dotera pas de l'arme nucléaire en échange d'une levée des sanctions internationales.

Si les sanctions internationales contre l'Iran sont levées, le pays pourrait produire un million de barils de pétrole par jour supplémentaires dans les six mois qui suivent, selon Téhéran.



(c) AFP


Commenter Le pétrole hésite après les stocks américains

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite