Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole grimpe malgré des fondamentaux baissiers

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole progressaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché choisissant d'ignorer les fondamentaux baissiers du marché, et à la faveur d'un rebond technique.
Vers 17H20 GMT (18H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 57,18 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,52 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 1,84 dollar à 50,68 dollars.

Les cours du pétrole continuent d'ignorer les fondamentaux du marché dont la surabondance d'offre, notait Alastair McCaig analyste chez IG.

Les cours de l'or noir ont gagné environ de 4% jeudi pour le Brent et le WTI, effaçant les pertes enregistrées la veille après la publication du rapport sur les réserves américaines de pétrole.

Mais la hausse des stocks de brut américains qui matérialise semaine après semaine la surabondance d'offre d'or noir dans le monde, devrait continuer de peser sur les prix du pétrole, selon plusieurs analystes.

Lors de la semaine achevée le 6 février, les réserves de brut ont augmenté de 4,9 millions de barils, contre une hausse de 3,6 millions attendue par les experts à 417,9 millions, selon le département américain de l'Énergie (DoE).

L'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a fait une piqûre de rappel aux opérateurs de marché en leur montrant que les fondamentaux n'ont pas changé, soulignait Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

La pression sur les cours s'était ainsi accentuée après les annonces de l'EIA et de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui pensent que la production américaine ne va pas diminuer aussi fortement que la baisse du nombres de puits de forages aux États-Unis le suggère, commentaient les analystes de Commerzbank.

Mais pour Torbjorn Kjus, analyste chez DNB, le rapport de l'AIE comportait également quelques changements positifs, car l'agence a réduit ses estimations sur la croissance de l'offre non-Opec et ses prévisions sur la demande sont stables.

Hors fondamentaux de l'offre et de la demande, la faiblesse du dollar, ébranlé par des indicateurs américains décevants jeudi, soutenait les cours de l'or noir.

Les cours du pétrole ont rebondi jeudi en partie à cause de la baisse du dollar car les investisseurs sont réticents à emmener les prix de l'or noir en dessous de leur moyenne sur 20 jours, après deux jours de déclin prononcé, constatait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.

L'affaiblissement du billet vert rend les achats de pétrole, libellés en dollar, plus rentables pour les investisseurs munis d'autres devises.

cv/acd/pb

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

COMMERZBANK

DNB







Commenter Le pétrole grimpe malgré des fondamentaux baissiers

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite