Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans trouver de soulagement sur l'offre

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse lundi à New York, sous les 50 dollars le baril, attaquant la semaine sans optimisme dans un marché toujours déprimé par les signes de surabondance de l'offre, notamment aux Etats-Unis.
Vers 14H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, perdait 1,69 dollar à 49,12 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

On s'attend à ce que les mauvaises nouvelles de la semaine dernière, en premier lieu sur le niveau des réserves américaines, continuent, a expliqué Matt Smith de Schneider Electric.

Les réserves de brut aux États-Unis ont bondi de près de huit millions de barils la semaine dernière, ce qui continue à affecter le marché en vue des prochains chiffres sur la question, mercredi.

Le marché est extrêmement volatile, et il est maintenant dominé par la perspective d'une nouvelle hausse, a résumé Matt Smith.

De plus, le marché, sur lequel les cours tentent de se stabiliser après avoir perdu jusqu'à 60% de leur valeur depuis juin, a été déçu par le décompte des plateformes pétrolières en activité aux Etats-Unis, publié en fin de semaine dernière par le groupe parapétrolier Baker Hughes.

Leur nombre a baissé de 37 puits, ce qui constitue le déclin hebdomadaire le plus faible en sept semaines, ont souligné les experts de Commerzbank. Le nombre total de plateformes reste au-dessus du seuil psychologique des 1.000 unités.

Le marché était peu soutenu par l'extension à trois nouveaux sites d'une grève dans les raffineries américaines, exploitées en partenariat par Royal Dutch Shell, les employés demandant des conditions de travail plus sûres.

Ce n'est pas une préoccupation pour le moment, car on ne pense pas que cela va affecter la production, la plupart des raffineries touchées continuant à fonctionner même si elles représentent potentiellement 20% de la capacité américaine, a expliqué Matt Smith.

Enfin, la force du dollar, en particulier par rapport à l'euro, tire les prix vers le bas, a-t-il ajouté.

Les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine, pâtissent généralement d'un renforcement du dollar.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans trouver de soulagement sur l'offre

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite