Menu
RSS
A+ A A-

La chute des cours du pétrole n'inquiète pas les monarchies du Golfe

prix-du-petrole koweïtkoweït: Un haut responsable koweïtien a affirmé mercredi que les monarchies pétrolières du Golfe ne s'inquiétaient pas de la chute des cours du brut, qui ont atteint leur niveau le plus bas en 17 mois.
Mais il a admis que cette baisse "affecte les économies du Golfe et nécessite une coordination entre les Etats du Conseil de coopération du Golfe" (CCG), qui dépendent largement de leurs recettes pétrolières.


"Nous ne nous inquiétons pas de la baisse des prix du brut. Nous nous attendons bientôt à un rebond à de précédents niveaux et nous sommes optimistes", a déclaré le sous-secrétaire d'Etat koweïtien au Pétrole par intérim, Ali Ben Sabt, aux journalistes en marge d'une réunion régionale sur le pétrole à Koweït.


Le CCG groupe le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite, tous membres de l'Opep et pompent plus de la moitié des 30 millions de barils de brut par jour que produit le cartel. Oman et Bahreïn sont les deux membres du CCG.


Les cours du brut new-yorkais reculaient à l'ouverture mercredi, la prudence étant de mise avant le rapport hebdomadaire sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis dans un marché s'inquiétant pour la demande mondiale en énergie.


Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre perdait 48 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et s'échangeait à 92,27 dollars.






Commenter La chute des cours du pétrole n'inquiète pas les monarchies du Golfe

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite