Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, miné par les craintes sur la demande

prix-du-petrole New YorkNew York: Le cours du pétrole coté à New York repartait à la baisse à l'ouverture jeudi, fragilisé par les inquiétudes sur la demande après des indicateurs en demi-teinte en Asie et en Europe dans un marché restant abondamment approvisionné.
Vers 13H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en octobre, dont c'est le premier jour de cotation comme contrat de référence, perdait 7 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 93,38 dollars.

Les prix du pétrole pâtissent, selon Bill Baruch de iiTrader.com, de données économiques plus faibles qu'escompté.

En Chine notamment, la production manufacturière a crû en août à un rythme nettement ralenti, selon un indicateur de la banque HSBC, nouveau signe de l'essoufflement que connaît le deuxième consommateur mondial de brut.

Dans la zone euro, la reprise de l'activité privée se poursuit mais se replie en août par rapport à juillet, selon l'indice PMI du cabinet Markit.

On avait déjà été pris de court par la révision à la baisse des prévisions de demande pour 2014 et 2015 par l'Agence internationale de l'Energie (mi-juillet), ces indicateurs assombrissent encore un peu plus les perspectives, a souligné Bill Baruch.

Les investisseurs continuent par ailleurs de digérer le rapport des autorités américaines sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis.

Une chute plus importante que prévu des réserves de brut avait largement contribué à un rebond des cours mercredi.

Mais ce rapport contenait également des éléments baissiers, tels qu'une hausse des stocks d'essence (en pleine saison des grands déplacements automobiles aux États-Unis) et une progression des réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud du pays).

Les prix du brut restent par ailleurs sous la pression d'une offre de brut qui reste importante sur le marché mondial malgré les troubles géopolitiques.

Les craintes sur l'offre dues aux conflits en Irak et en Ukraine ont récemment diminué, puisqu'elles ne se sont pas matérialisées par des interruptions effectives, a ainsi noté Dorian Lucas, analyste pour le cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco.

En outre, les exportations ont repris depuis le plus grand terminal pétrolier libyen après un an de blocages, a ajouté l'expert.

La compagnie nationale libyenne NOC a en effet annoncé mercredi le chargement au terminal d'al-Sedra d'un supertanker sous pavillon panaméen d'une capacité de 600.000 barils, dont la cargaison sera livrée en Italie pour le compte de la compagnie Tamoil.

Le secteur pétrolier libyen se débloque progressivement depuis un accord début juillet avec les rebelles qui entravaient son fonctionnement depuis l'été 2013.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, miné par les craintes sur la demande

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite