Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en légère baisse après des prévisions de croissance pessimistes

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York poursuivaient leur recul mardi après l'ouverture, sous la pression de prévisions de croissance mondiale décevantes, tandis que les investisseurs surveillaient l'avancement des discussions sur le programme nucléaire iranien.


Vers 14H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), cédait 6 cents et s'échangeait à 92,97 dollars.

"L'abaissement des prévisions de croissance de l'OCDE peut freiner les attentes sur la demande" de pétrole, note Phil Flynn, de Price Futures Group.

L'OCDE a abaissé mardi ses prévisions de croissance mondiale pour 2013 et 2014, et table désormais sur une croissance mondiale de 2,7% cette année et 3,6% l'an prochain, contre 3,1% et 4% annoncés en mai.

L'organisation justifie cette révision "en grande partie par des perspectives dégradées dans plusieurs pays émergents".

Concernant les Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir, l'OCDE a exprimé des craintes si ce pays échouait l'an prochain à relever le plafond de sa dette et se voyait obligé de tailler à vif dans les dépenses pour équilibrer le budget. Selon elle, la première économie mondiale glisserait alors dans une récession avec une contraction de son produit intérieur brut qui pourrait atteindre jusqu'à 6,8%, entraînant le monde entier, et mettant au chômage 5 millions de personnes rien que dans l'OCDE.

Sur le front de l'offre, les discussions avec l'Iran sur son programme nucléaire continuent "de nourrir l'espoir que le pétrole iranien pourrait être de retour sur le marché à un moment donné", grâce à une levée des sanctions, commente Phil Flynn.

Les négociations du groupe des "5+1" (Chine, France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) avec l'Iran doivent reprendre mercredi à Genève.

Les investisseurs surveilleront aussi une intervention de Ben Bernanke, le président de la banque centrale américaine (Fed), mardi soir à Washington.

"La perspective de voir les mesures de relance (de la Fed) réduites" pèse sur le baril, selon Matt Smith, de Schneider Electric.

En attendant, le cours du WTI évoluait près de l'équilibre dans une "ambiance calme", selon le spécialiste.

afp/rp



(AWP / 19.11.2013 15h51)


Commenter Le brut en légère baisse après des prévisions de croissance pessimistes

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite