Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole soutenu à New York par l'emploi américain et l'Iran

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi à New York, stimulés par de bons chiffres sur l'emploi américain et par un regain d'incertitudes sur les négociations avec l'Iran.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre a progressé de 40 cents pour s'établir à 94,60 dollars.

Le taux de chômage aux Etats-Unis a légèrement augmenté en octobre, de 0,1 point à 7,3%, mais l'économie américaine a créé bien plus d'emplois que prévu malgré la paralysie budgétaire dans le pays: les nouvelles embauches ont grimpé à 204.000 alors que les analystes n'en attendaient en moyenne que 100.000.

Cette bonne nouvelle a été accueillie prudemment par les investisseurs car elle a des effets contrastés sur les cours.Des données plus solides signifient que l'économie se renforce, toujours un bon signe pour la demande énergétique aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, remarque Tim Evans de Citi.

Mais elles déclenchent aussi la crainte que la Fed (la banque centrale américaine) décide de ralentir son soutien à la croissance plus tôt que prévu, ajoute-t-il.

Cette perspective a entraîné un regain de vigueur de la monnaie américaine, ce qui a généralement tendance à freiner l'enthousiasme pour le WTI, libellé en dollar, des investisseurs munis d'autres devises.

Dans le même temps les acteurs du marché ont gardé un oeil attentif sur les discussions en cours à Genève entre les représentants de Téhéran et des puissances occidentales sur le programme nucléaire iranien.

En début de journée, on pensait qu'un accord préliminaire avec l'Iran, ouvrant potentiellement la voie à un accord plus large, serait trouvé. Il semblerait maintenant qu'ils ne sont pas encore parvenus à trouver un terrain d'entente, remarque Michael Lynch de Strategic Energy and Economic Research.

Les chefs de la diplomatie des grandes puissances occidentales se sont en effet joints vendredi de manière inattendue aux discussions de Genève, laissant espérer un accord malgré des divergences persistantes après des années de blocage.

Même si la levée de l'embargo pétrolier prononcé par les puissances occidentales à l'encontre de l'Iran n'est pas immédiatement concernée, l'idée devient plus concrète.

Cela pourrait, selon plusieurs analystes, mener à l'arrivée d'un million de barils de pétrole supplémentaires sur un marché mondial déjà bien approvisionné, mais rendrait les cours encore plus sensibles à tout soubresaut politique au Moyen-Orient.

Des questions majeures dans les négociations sur le programme nucléaire iranien doivent toutefois encore être réglées, a indiqué vendredi soir le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.





Commenter Le pétrole soutenu à New York par l'emploi américain et l'Iran

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...

jeudi 01 décembre 2016

Pétrole: l'Iran crie victoire après l'accord de l'Opep

Téhéran: L'Iran sort gagnant de l'accord de mercredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite ayant dû accepter que...

lundi 28 novembre 2016

Pétrole: Poutine et Rohani favorables aux mesures prises par…

Moscou: Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue iranien, Hassan Rohani, ont fait part lundi soir de leur soutien aux mesures...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite