Menu
RSS
A+ A A-

New York: le brut ouvre en baisse avant les chiffres des stocks aux USA

  • Écrit par Cours du baril
prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a débuté la séance en baisse à New York mercredi, miné par l'anticipation d'une forte hausse des stocks de brut aux Etats-Unis et des craintes pour la demande énergétique après une nouvelle prévision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).


Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai perdait 42 cents, à 93,78 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché était tiré vers le bas avant la publication par le Département américain de l'Énergie (DoE) des niveaux de réserves d'or noir de la première économie mondiale car les investisseurs s'attendaient à une nouvelle hausse de ces stocks.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état pour la semaine achevée le 5 avril d'une progression des réserves de brut de 1,2 million de barils.

Les analystes s'attendent par ailleurs à un recul de 1 million de barils des réserves américaines d'essence et d'une baisse de 1,2 million de barils des stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).

Mais les chiffres publiés mardi par l'association professionnelle API ont fait état d'une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis de 5,1 millions de barils la semaine dernière.

"Ce rapport pèse sur les cours car s'il est confirmé par le DoE, il s'agirait d'un niveau de stocks record", a remarqué John Kilduff, d'Again Capital.

La tendance à la baisse des prix était aussi "aidée par la baisse des prévisions de l'Opep", a ajouté l'analyste.

Selon son rapport mensuel publié mercredi, le cartel, qui pompe environ 35% du pétrole mondial, table en effet sur une demande de 89,66 millions de barils par jour (mbj) cette année, très légèrement en dessous de sa prévision de mars (89,67 mbj).

La diffusion à l'ouverture, avec cinq heures d'avance, des minutes de la dernière réunion du Comité de politique monétaire de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), n'a par ailleurs "pas eu beaucoup d'effet sur le marché", a relevé l'analyste indépendant Andy Lipow, notant que les cours n'avaient pas beaucoup bougé au moment de la publication.

Selon ce document, plusieurs participants à cette réunion ont estimé que "la poursuite de l'amélioration robuste de la perspective du marché du travail pourrait amener (la Fed) à ralentir le rythme des rachats lors de l'une de ses prochaines rencontres".

Or les mesures d'assouplissement monétaire de la banque centrale ont tendance à favoriser l'achat d'actifs plus risqués et plus rentables comme le pétrole.

mm



(AWP / 10.04.2013 15h48)


Commenter New York: le brut ouvre en baisse avant les chiffres des stocks aux USA

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite