Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en hausse mercredi, toujours porté par l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, portés par des tensions persistantes sur l'offre à cause de la crise iranienne et d'informations sur une intervention d'envergure du FMI pour soulager la crise de la dette en Europe.


Vers 14H00 GMT (15H00 HEC), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février s'échangeait à 101,40 dollars sur le New York Mercantile Exchange, en hausse de 69 cents par rapport à la veille.

"Il y a eu des informations et des rumeurs sur le fait que le Fonds monétaire international (FMI) cherche à augmenter ses ressources de 500 milliards de dollars pour soulager la crise de la dette en Europe et cela a eu une influence positive sur les marchés", a expliqué Matt Smith de Summit Energy (Schneider Electric).

Le FMI a confirmé mercredi qu'il souhaitait augmenter ses ressources prêtables de 500 milliards de dollars supplémentaires, ce qu'il devrait lui permettre de contribuer davantage au sauvetage de la zone euro.

Ces ressources supplémentaires seront demandées aux Etats membres du FMI. L'institution pourrait demander en tout, pour des raisons comptables, jusqu'à 600 milliards de dollars, afin de disposer d'un matelas de sécurité.

"Et pourtant, le marché est surtout tourné vers l'Iran et les tensions géopolitiques", notamment "les déclarations du ministre des Affaires étrangères iranien au sujet de l'Arabie Saoudite", a ajouté M. Smith.

L'Iran a mis en garde mardi l'Arabie saoudite contre une éventuelle augmentation de sa production pétrolière pour compenser le pétrole iranien en cas de sanctions occidentales.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a qualifié d'inamicaux" les propos du ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi. "Nous invitons les responsables de l'Arabie saoudite à réfléchir davantage", a-t-il déclaré.

"L'Iran est revenu au centre des préoccupations, ce qui favorise une prime au risque sur le pétrole et laisse au second plan les informations conjoncturelles", a noté M. Smith.

L'Union européenne (UE) doit décider le 23 janvier des modalités d'un embargo sur le brut iranien.

Le marché profitait également d'un affaiblissement du billet vert face à un euro revigoré, ce qui rendait plus attractifs les achats de pétrole, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs détenant d'autres devises.

ft



(AWP / 18.01.2012 16h29)


Commenter Ouverture en hausse mercredi, toujours porté par l'Iran

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...

jeudi 01 décembre 2016

Pétrole: l'Iran crie victoire après l'accord de l'Opep

Téhéran: L'Iran sort gagnant de l'accord de mercredi à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), l'Arabie saoudite ayant dû accepter que...

lundi 28 novembre 2016

Pétrole: Poutine et Rohani favorables aux mesures prises par…

Moscou: Le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue iranien, Hassan Rohani, ont fait part lundi soir de leur soutien aux mesures...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite