Menu
RSS
A+ A A-

Analyses des prix du pétrole

Suivi des prix du pétrole, de l'étude des cours du baril à la compréhension de l'évolution de l'industrie pétrolière, au cœur des marchés pétroliers internationaux.

En février 2011, le prix du pétrole accélère

  • Écrit par Cours du baril

Prix du pétrole et des matières premières importées – Février 2011

Avertissements : Comme chaque année en mars, les coefficients de pondération ont été actualisés pour l’année en cours, conduisant à une révision des indices agrégés pour le mois de janvier.

En outre, l’huile de tournesol a été provisoirement exclue de l’indice des prix des matières premières alimentaires importées, en l’absence de données pour la fin 2010.

En février, le prix du pétrole en dollars a accéléré (+7,4 % après +5,1 % en janvier), atteignant 103,5 $ par baril de Brent. Parallèlement, les prix en devises des matières premières hors énergie importées en France ont continué de croître rapidement (+2,7 % après +3,8 % en janvier).

Accélération du prix du pétrole

En février, le cours en dollars du pétrole de la mer du Nord (Brent) a accéléré (+7,4 % après +5,1 %). En effet, les tensions politiques au Moyen-Orient font craindre des tensions sur l’offre alors que la demande reste dynamique, et que le marché physique est déficitaire. En euros, le prix du baril a crû moins fortement (+5,1 % après +3,9 %), du fait de l’appréciation de l’euro vis-à-vis du dollar (+2,1 %).

Ralentissement des prix des matières premières industrielles importées

En février, les prix en devises des matières premières industrielles ont ralenti (+2,3 % après +3,9 %). D’une part, les cours des matières premières minérales ont continué de croître rapidement (+3,4 % après 3,5 %). Parmi les métaux non ferreux (+4,2 %), les cours du titane (+10,2 %) et du nickel (+10,1 %) ont fortement augmenté. Parallèlement, les cours des métaux précieux ont accéléré (+4,1 % après +2,6 %), notamment l’argent (+7,9 % après -3,2 %) et l’or (+1,1 % après -2,5 %).

D’autre part, les prix des matières premières agro-industrielles ont reculé (-0,7 % après +5,3%) : le prix des bois sciés de conifères s’est replié (-6,0 %) et le prix du caoutchouc a nettement ralenti (+0,4 % après +11,6 %), même si les prix des fibres textiles naturelles ont fortement augmenté (+17,8 %).

Les prix des matières premières alimentaires continuent d’augmenter

En février, les prix des matières premières alimentaires en devises ont poursuivi leur hausse (+3,3 % après +3,9 %), notamment les céréales (+4,1 % après +0,4 %) et les denrées tropicales (+9,2 % après +5,7 %), avec la forte accélération du prix du cacao (+11,2 % après +4,1 %), à la suite des tensions politiques en Côte d’Ivoire. En revanche, les cours du sucre ont reculé (-1,1 % après +3,0 %), la production étant meilleure que prévu au Brésil et en Inde.

Prix du pétrole (Brent)

 : Prix du pétrole (Brent)

Source : Insee

Ensemble des matières alimentaires

 : Ensemble des matières alimentaires

Source : Insee

Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

 : Matières premières importées (ensemble, hors énergie)

Source : Insee

Ensemble des matières industrielles

 : Ensemble des matières industrielles

Source : Insee

Pétrole et dérivés
en dollar
Les prix sont en dollar par tonne sauf indication contraire.
Source : Insee
Prix Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Prix du Brent en $/baril 103,5 7,4 21,4 40,6
Prix du Brent en €/baril 75,8 5,1 21,3 40,9
Supercarburant 877,1 4,7 14,0 27,9
Gazole-fioul domestique 879,9 9,6 21,2 43,0
Fioul lourd 540,2 12,5 20,0 26,5
Naphta 876,8 2,9 12,4 29,4
Matières premières importées (hors énergie) en devises
base 100 en 2000
Source : Insee
Indices Variations (en %)
du dernier mois du dernier mois des 3 derniers mois des 12 derniers mois
Alimentaires 278,3 3,3 13,1 28,1
Denrées tropicales 307,7 9,2 22,2 32,1
Oléagineux 300,3 0,0 8,7 32,4
Céréales 289,5 4,1 11,0 27,1
Sucre 389,5 –1,1 9,8 19,3
Viande bovine 154,9 1,6 12,2 19,4
Industrielles 279,5 2,3 9,4 30,9
Agro-industrielles 174,6 –0,7 7,3 17,6
Fibres textiles naturelles 400,7 17,8 35,3 145,8
Caoutchouc naturel 652,3 0,4 23,6 57,1
Cuirs 114,3 0,8 0,3 17,1
Pâte à papier 139,8 0,7 0,1 13,3
Bois sciés tropicaux 154,0 2,2 4,5 18,5
Bois sciés de conifères 112,2 –6,0 5,1 0,6
Minérales 335,3 3,4 10,2 36,5
Minerai de fer 623,9 0,0 –1,3 77,9
Métaux non ferreux 301,3 4,2 12,9 31,1
Métaux précieux 400,5 4,1 11,3 46,0
Ensemble 268,5 2,7 10,7 29,6

Le monopole du brut

  • Écrit par Cours du baril
brutIl existe une idée assez répandue dans le monde selon laquelle le pétrole, comme tout produit de monopole,a un prix déterminé selon la loi de l'offre et de la demande. Actuellement, dans la mesure où les stocks américains baissent et la demande asiatique de brut augmente, notamment du fait de la forte croissance chinoise, la demande sur le marché du baril de pétrole est extrêmement rigide. Les possibilités de raffinage dans le monde ne sont extensibles à l'infini. L'OPEP a promis d'accroitre sa production mais elle est proche de son maximum, sachant de plus qu'il faut en moyenne entre 3 et 10 ans pour exploiter un nouveau gisement, depuis sa découverte à la production proprement dite.

On peut toutefois remarquer que la réactivité trop lente des pays de l'OPEP génère encore des tensions sur les prix. 

Producteurs et Consommateurs de pétrole dans le monde

  • Écrit par Cours du baril

Les principaux pays producteurs de pétrole dans le monde (par ordre décroissant de production en 2007, avec quantités en Mbbls/j)

En 2007, les principaux pays consommateurs sont, en millions de tonnes/an (millions de barils/jour) [15]:

Quelques quantités remarquables par groupes de pays :

  • Union européenne : 703,9 (14,86), ce qui est relativement peu pour l’importance économique de cette zone.
  • Afrique : 138,2 (2,96), soit moins de 4,6% de la consommation mondiale.
source : wikipedia

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite